Good Stories

COVID-19 et après

Prise de Parole

28 mars 2020
L'impact du coronavirus
COVID-19 et après 616 614 Good Fabric

Je ne voudrais pas vous empêcher de dormir mais il faudrait peut-être qu’on arrête de déconner.

Nous connaissons les problèmes depuis des années mais les réponses sont très loin d’être à la hauteur de l’enjeu. Moi le premier, je ne suis pas l’homme parfait (désolé chérie).

Mais il va falloir qu’on s’y mette tous. Vraiment ! C’est vrai que pour certains (grand blond qui abuse de l’autobronzant par ex), ça va prendre plus de temps…

Nos gouvernants ont été capables de déverser des milliers de milliards pour combattre une pandémie qui a fait malheureusement 26455 victimes à l’heure où j’écris ces lignes. En l’espace d’une semaine, tous les sacro-saints dictacts budgétaires ont volé en éclat (même en Allemagne !). Non pas que je sois un grand dépensier car j’aimerai éviter que tout cela nous (ceux qui travaillent) tombe sur le coin de la figure par retour de manivelle.

La question est donc : combien nos gouvernements et banques centrales mettent sur la table pour sauver l’humanité de la catastrophe climatique ? Parce que le vrai sujet est quand même devant nous. Pas vrai ?

Francois Gemenne, expert du GIEC nous explique dans ce très bon speech de Konbini que ce maudit pangolin qui a mis le monde à l’arrêt (si si c’est vrai !) est lié à notre stupidité et notre cupidité.

Itw de Francois Gemene sur Konbini

Donc combien pour sauver le monde Mme Merkel ? L’effort doit être bien sur coordonné :

  • Les consommateurs doivent arrêter de consommer de la merde. Se faire plaisir avec moins mais mieux. Bien se nourrir ne coute pas forcément plus cher.
  • Les entreprises doivent arrêter de produire de la merde dans n’importe quelle condition
  • Nos gouvernements doivent mettre les moyens sur ce qui créer une vraie valeur durable et sociétale, faciliter la vie de ceux qui veulent faire les choses bien et mettre une muselière à tous ces financiers (et leurs robots) dont la cupidité n’a d’égale que leur cynisme.

Pour que tout le monde se mette au boulot en sachant pourquoi il se lève le matin.

Finalement c’est simple ! ce qu’on croyait encore impossible il y a 1 mois n’est soudainement plus si déraisonnable que ça. Donc let’s do it NOW !

Monsieur le Président, nous comptons sur vous. Le plan de relance que vous préparez est l’opportunité de fonder un nouveau monde porteur de sens. C’est vrai Angela n’est pas très fun, mais vous allez réussir à la convaincre.

 

Par Louis-Marie VAUTIER
Prise de Parole
Notre site Internet et nos partenaires utilisons différentes technologies, telle que l'utilisation de cookies, afin d'optimiser votre expérience de navigation sur notre site Internet, analyser le trafic, vous fournir une expérience en lien avec les réseaux sociaux ...
Nous vous remercions de cliquer sur le bouton J'accepte sur la droite afin de nous donner votre autorisation pour utiliser ces technologies.
En savoir plus